Mai 2017

Gps espagne

31 Mai 2017 –  Météo : Casties : Soleil 26° - Frouzins 28°

Nous transférons de Caracole au Kadjar le linge, la  glacière, vélos et autres choses qui doivent rentrer à Frouzins avec nous. Dégivrage du frigo et congélateur obligatoire. Vidange des réservoirs et nettoyage aseptique des canalisations. A ce stade, l’organisation est primordiale : la caravane n’est pas à côté de notre appartement, il ne faut rien oublier et décider de ce qui reste ici ou de ce qui vient avec nous. Plus tard à la mise en route pour un nouveau départ, bien reprendre le nécessaire. Une erreur se paiera cash : il faudra acheter en voyage ce que nous aurons oublié. Mais vu que nous sommes bien rodés, y a pas et il n’y aura pas de problème. Nous rentrons en début d’après-midi chez nous. Nous trouvons notre appartement immensément grand !! Mais les murs nous gênent déjà et l’air libre aussi !

Voilà, un an de voyage passé. Trop vite.

Merci à tous ceux qui nous ont suivi à travers ce blog. Un coucou particulier à ceux qui ont gardé le contact avec nous durant cette année pleine de balades superbes et enrichissantes.

Nos pensées les plus sincères à nos amis Espagnols Marie-Carmen et David qui ont partagé quasi-quotidiennement nos bons moments mais aussi les plus difficiles. Nous les embrassons.

3 semaines de pause et nous repartirons pour de nouvelles aventures

 

30 Mai 2017Météo soleil 25° tout le trajet

Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album « Retour en France-San Mateu-Bielsa»

 Dernière étape mais assez difficile. La route en altitude a été abîmée par le dégel et pas encore réparée. Montée compliquée jusqu’au tunnel de Bielsa mais des paysages somptueux. Ouf, la France est là. Joie de courte durée. L’état de la route empire encore. Du slalom entre les « nids de poule » afin de ne pas y laisser une roue de caravane ! De guerre lasse, nous empruntons l’autoroute près de Tarbes pour rentrer au plus tôt à Casties-Labrande, notre point de chute. Nous y arrivons à 15h. Installation tranquille, petite bière et collation. 

 

29 Mai 2017Météo : 26° à Ainsa (Huesca-Aragon)

Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album « Retour en France-San Mateu-Bielsa»

Une journée de voyage sans histoire vers les Pyrénées direction Ainsa. Nous arrivons dans un beau camping bien plat. Nous faisons notre halte sur un emplacement dit «de passage» mais bien délimité. En partant le responsable de l’Accueil nous offre un VinoTinto du pays. Un geste bien apprécié. Nous réalisons qu’à quelques kilomètres nous faisions notre 1ere étape lors de notre départ en Sept 2016. La boucle est bouclée ! 

 

28 Mai 2017Météo : 30° temps lourd et moite

Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album « Retour en France-San Mateu-Bielsa »

 Nous partons pour San Mateu, vieux village au passé historique riche. Ici, une production confidentielle d’huile d’olive et une grosse production d’amandes. Nous avons découvert de la liqueur d’huile d’olive avec un arrière-goût de fleur d’oranger. Oui, ça existe et c’est bon. Un couvent (Mojas Agostinas) en centre-ville vend ses gâteaux à base d’amande. Ce village est situé dans l’arrière-pays très vert pour cette région brûlée par le soleil; Nous revenons sur le bord de mer pour visiter la cité Peniscola. Stop ! Des bouchons, des flics, des klaxons, du monde partout et des dizaines de Bus de Touristes. Nous faisons le tour en voiture entre les immeubles, pas de place de parking, nous filons vite vite. Ce n’est pas pour nous. 

 

25 Mai 2017 –  Météo : Soleil 34° -

Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album  «BOLNUEVO-Mazarron»

 Nous attaquons la "Grande remontée" vers la France. Nous sommes à Bolnuevo (Mazarron) .Très bon camping, sur la plage. Un littoral saisissant, typique. Mais il n’y a que cela : absolument rien à voir autour. Nous faisons en vélo les quelques kilomètres de littoral intéressant. Nous découvrons une particularité rocheuse unique et bien connue, composée de concrétions découpées par l’eau et le vent qui font la joie des photographes. Plus loin un côte rocheuse composée de criques sableuses mais un chemin difficile pour y accéder. A l’opposé de la grande plage, une grande concentration de logements et des campings tout confort pour accueillir un max de retraités. Ici, le climat est l’un des plus cléments du l’Espagne du Sud durant l’hiver. En fin de journée apéro français. Nous faisons des rencontres super enrichissantes, en particulier des gentils Bretons avec qui nous avons échangé moultes infos et partager beaucoup de points communs. Voilà des personnes que nous serons heureux de revoir la saison prochaine… 

 

23 Mai 2017 –  Météo : grand soleil 36° -

Photos :Année 2017 de Mai à Juin /Album « GRANADA »

Nous prenons un bus depuis le camping direction Granada - Impossible de visiter l’Alhambra. 3 Millons de visiteurs par an, des heures de queue pour rentrer. Ce n’est pas possible pour nous. Nous partons à la découverte du quartier arabe de GRANADA, hors des rues touristiques. Périple fatiguant mais combien  intéressant. De plus rencontre de françaises installées ici. Encore des infos importantes pour nous. Nous regrettons de ne pas avoir pris nos vélos, mais nous prévoyons déjà de revenir visiter l’Alhambra forts des conseils reçus. 

 

22 Mai 2017Météo : Villages des Alpujarras 31°

 Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album  ‘’SIERRA NEVADA-Alpajurras’’

Route des ALPAJARRAS en Sierra NEVADA - Nous filons sur Lanjaron Station Thermale pour rejoindre à plus de 1000m Pampeneira village typique des ALPAJURRAS accroché à la montagne présente un fouillis de maisons reliées par des étroites ruelles à caniveau central pour les eaux usées. Arrêt obligé dans une fabrica de chocolate. Ensuite passage à Bubion dont les maisons cubiques aux toits plats sont recouverts de sable ardoisé de la sierra. Sur ces toits sèchent les châtaignes, figues, noix et amandes cultivées partout ici. Nous allons ensuite à Trevelez le village le plus haut d’Espagne réputé pour son jambon et ses portes tendues de tissus en protection du soleil. Enormément de boutiques artisanales dans tous ces villages traversés. Passage sur les sommets environnants plantés d’amandiers et de figuiers à perte de vue. En amorçant la descente sur Albunol, les vignes du fameux raisin de Malaga s’étendent vers la Costa Tropica. Sur chaque promontoire, les fermes isolées dominent les vignobles. Les toits plats servent à sécher artisanalement les raisins et figues. Nous apercevons déjà les immenses étendues de serres où se cultivent les tomates, salades et divers fruits et légumes que nous mangeons hors saison. Un désastre visuel et écologique sous un climat tropical. Nous prenons l’autoroute pour rentrer par Motril en 1h au camping…

 

21 Mai 2017Météo Cordoba 28° - Grenada 31° Soleil

Départ après une nuit très courte. Avec la Feria l’ambiance des jeunes campeurs espagnols était très chaude. Java et cris jusqu’à 2h du matin. Nous partons comme prévu mais un peu fatigués. Nous arrivons à 15h30 après un voyage hyper cool avec un arrêt pour se « sustenter » (pour les étrangers, c’est «pour manger, se nourrir). Beaucoup de vent à partir d’Antequera jusqu’aux Portes de Granada. Une vitesse réduite fut nécessaire car Caracole n’aime pas le vent. Notre camping est situé au Sud de Granada bien sûr mais aussi sur la route des ALPAJURRAS en Sierra Nevada et de Motril que nous voulons aussi visiter. Tout cela  avant la « Grande remontée » vers la France. 

 

19 Mai 2017Météo : soleil 27° à Donana et 31° à Cordoba

 Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album : « CORDOBA Balade en ville»  ET Année 2017 de Mai à Juin /Album : « CORDOBA La Mezquita»

Départ en fin de matinée de Donarrayan Park. Trois petites heures de route pour arriver à La Carlota (Cordoba) . Installation rapide. Nous sommes de plus en plus performants. Chacun ses taches sauf Api, qui lui se préoccupe de ses croquettes et de son eau ! Nous avions programmé Cordoba (Cordoue) pour voir un max de patios fleuris car ils font partie du Patrimoine Immatériel de l’Humanité. Déception ils sont fermés ! Mais nous ne perdons rien : La Feria de Cordoba démarre ce 20 Mai par une parade d’attelage ; Ayant nos vélos pliants dans la voiture nous empruntons les rues barrées aux voitures et nous voici aux premières loges. Nous gagnons par les pistes cyclables la ville historique. Il est 14h00, l’heure des repas ici. Nicole s’aperçoit qu’il y a personne à la guichetterie de la Cathédrale- Mosquée (La MEZQUITA). Nous attachons solidement nos V.A.E (Vélo Assistance Electrique) à un poteau dans la cour de la Mosquée. (Ben oui, nous sommes chez nous ici).  Une incroyable visite dans cette forêt de colonnes et de voûtes dans laquelle trône en plein milieu la cathédrale chrétienne. Pas de discours, les photos parlent pour nous : Bonne visite sur les 2 albums.

 

17 Mai 2017Météo : soleil 30° -

Photos : Année 2017 de Mai à Juin /Album : Parque de Donana.

Après un repérage la veille en vélo, nous allons à quelques kilomètres aux marais du Park Donana (dognana) au village de EL ROCIO, connu dans toute l’Espagne pour sa Vierge la « Blanca Paloma » et son pèlerinage le plus important d’Espagne (procession appelée la Romeria). Le Pape Jean-Paul II est venu ici en 2002. Beaucoup de similitude avec les Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue (flute et tambourin et les chevaux. Une autre particularité, aucune route goudronnée, que des chemins de sable ! Note moderne les 4X4 et SUV sont présents. Mais le cheval est ici le moyen de locomotion. Toutes les maisons ont leur « barre ou anneaux pour attacher les chevaux. Tous les week-ends les maisons sont habitées, les chevaux et chariots fleuris sont présents et les prières, chants, guitares et flutes se font entendre à des kilomètres. Ambiance unique que nous vivrons en Février 2018 pour la mini-Romeria. Aujourd’hui Jeudi il n’y a personne. Bien dommage !

 

16 Mai 2017 – Météo : Journée chaude- 

Conil : du vent et 25° à 11h – Village Donarrayan Park : 31° pas un souffle d’air.

photos : Année 2017 de Mai à Juin / Album : Parque de Donana. 

Un départ difficile du Camping Roche : que ce soit le personnel ou la Direction, tout le monde nous a souhaité « Bon Viaje » (bon voyage) et rendez-vous en Octobre. La veille arrosage du départ à coup de bières de 1 litre avec un pote allemand !!  Nous avons passé « caracole » au lavage avant le départ car il y a une aire spécifique avec une plateforme surélevée pour frotter le dessus. Pour arriver à notre camping en plein centre de la Réserve Naturelle du Parque de Donana (dognana) il faut depuis Cadiz aller jusqu’à Seville et tirer à gauche vers Huelva avant de pénétrer dans la Réserve par une route difficile, même très difficile avec une caravane.  A l’arrivée, même pas une petite cuillère n’a bougé ! Nous sommes trop forts ! Mais la récompense est là. Nous voilà dans une mer de pins, dans «Village Donarrayan-Park Voir les photos pour mieux comprendre notre émerveillement.

 

13 Mai 2017Météo grand soleil 30° -

Photos: Année 2017 de Mai à Juin / Album : «CONIL Ruta del Atun »  

Journée incroyable et surprenante. Nous avions rendez-vous à 10h avec Araceli, une copine de Conil, juste pour lui dire au revoir. Nous avons « petit-déj » avec elle dans un bar qu’elle connait bien. En fait, elle connait toute la ville. Imprévisible Araceli ! Elle nous entraine à la Chanca assister à une conférence sur les Droits des Femmes en présence de personnalités de Conil, de Cadiz et de Seville. Araceli nous présente et nous faisons l’effort de  bien écouter et surtout essayer de tout comprendre. Voilà une véritable immersion dans la Culture locale !!! Ensuite Araceli nous emmène assister à un grand privilège : la découpe publique d’un thon (Roquero) et la dégustation en tapas de ce thon. Nous voilà super bien installés au- dessus de l’estrade de découpe pour faire mes photos alors que la foule se presse pour essayer de voir quelque chose ! Merci beaucoup Araceli, tu es trop forte ! Le gout de ce thon frais est unique. Quel régal. De plus, en attendant nos assiettes de thon à la Plancha, nous faisons la super rencontre d’un couple d’espagnols et leurs enfants qui apprennent le français. Un bon moment d’échange. Nous quittons ce lieu typique pour aller déguster nos glaces italiennes chez notre pote italien, le seul à Conil à faire des glaces artisanales et des « Sin Gluten et sin Lactosa » pour Nicole. Là aussi, rencontre avec sa fille qui apprend le français. Echange de lien « WhatsApp » et lien de ce blog. Nous rentrons épuisés par la concentration linguistique mais super heureux et riches de partage !

 

09 Mai 2017Météo : mitigé et frais 21° -

Une alerte tableau de bord Kadjar – Révision à faire car la viscosité de l’huile est analysée en temps réel et le tractage long  a bien fatigué la Bête. Rendez-vous pris pour le 15 à 16h pour la révision de un an. Que nous soyons en France ou en Espagne, notre Kadjar est reconnu par les opérateurs Renault. Vive l’informatique. De plus nous avons mal dormi : des gros orages nous ont perturbé jusqu’à 2h30 du matin. Notre radar météo nous l’ayant signalé, nous avons pris toutes les précautions d’usage dans ces cas –là : rassembler les chaises sous l’auvent, regrouper tout ce qui traîne et housses sur les vélos. Le truc tout bête, ne pas oublier de monter les vitres de la voiture…. Bref tout est nickel après ces gros orages.

 

Jusqu’au 16 Mai, date de notre départ pour la zone protégée de Donana (Dognana) quelques jours de « break » entrcoupés de journées locales typiques car il faut bien se poser un peu. Nous ne pouvons pas, tous les jours prendre la voiture et partir faire des kilomètres. Nous nous mettons en mode farniente. Quelques petites bricoles à faire car une caravane bouge et roulant beaucoup, certaines pièces et vis se desserrent. Lavage et nettoyage complet du Kadjar. Il en a bien besoin, les bords de mer et les vents l’ont bien sali : du sable partout qu’il faut enlever dans les moindres recoins.  Nous avons mis en place des « casquettes » sur les baies ouvrantes. La chaleur arrivant nous avons besoin d’ombre, même les baies ouvertes. Voilà c’est fait. Api est allé chez le toiletteur (25€, en France 45€) et pour nous la coiffeuse est venue à la caravane : Coupe 15€ pour nous deux, (7,5€ chacun) ; et nous sommes affreusement beaux ! 

 

05 Mai 2017  Météo : soleil 23° - nuages et petit vent régulier   ----  Photos ; Année 2017 de Mai à fin Juin / Album : « fotos Playas Castlnovo y Fontanilla »

Temps « frais » idéal pour aller gambader le long des plages, appareil photo en bandoulière afin de chasser les beaux et bons moments éphémères. En effet, la marée très basse et quelques nuages font les délices de l’amateur-photographe que je suis. De plus en bout de plage Fontanilla nous sommes attirés par des voilures tourbillonnantes au-dessus des falaises de Conil.  Les véliplanchistes se jettent d’un promontoire après avoir escaladé la rude côte. Nous sommes attirés par un homme et son gamin de 5 ou 6 ans qui grimpent cette côte en s’aidant de la voilure. En duo ils se jettent dans le vide. Au retour le père initie patiemment son petitou à « prendre le vent» dans la toile. Un bon moment passé à les regarder s’entraîner sur le sable. Au retour vers la voiture, un couple à cheval longe l’océan.. Je saisis ces instants magiques ainsi que les derniers promeneurs qui franchissent la pointe emmenant à la crique nommée « playa de Aceite ».

   

03 Mai 2017  Météo ; soleil 30° -  Photos: Année 2017 de Mai à fin Juin/ Album "Balade au bois de Roche-Conil"

Une balade de 7km dans « Los Pinos de Roche », le bois de pins parasol hyper protégé qui va de notre camping aux falaises de Roche sur l’océan.

Une journée botanique car les fleurs sauvages sont partout, ce qui nous change comparé aux mois d’hiver. Nous nous repérons bien maintenant et nous avons cherché le petit bras de mer qui rentre dans ce bois : très peu d’eau car l’océan était en basse marée. Nous voyons le sable bougé : des centaines de crabes bizarres nichent là, dans des trous creusés dans la vase durcie. Ils ont une seule et énorme pince et sont particulièrement agressifs. Nous quittons ce site d’épouvante et revenons par des raccourcis que nous avions fléchés afin de ne pas faire des détours inutiles. Api n’en pouvait plus au retour ! Il a 12 ans et de petites pattes…

 

01 Mai 2017  Météo : soleil 26°  -  photos : Année 2017 De Mai à fin Juin/ Album : Playa de La Barrosa

En remontant vers Cadiz, juste après l’ « Urbanizacion Roche » et le " Bois de Roche" là où nous résidons, la plage de La Barrosa s’étend sur 8 km. La piste cyclable est super bien aménagée comme partout ici le long du littoral. Les constructions y sont sévèrement contrôlées, priorité à la Nature. Une des nombreuses raisons qui nous attirent ici en « Costa de la Luz ». L’Urbanizacion Nuevo Sancti Petri se niche dans les pins. 

Nous partageons cette belle balade en vélo avec vous en ce 1er Mai, jour de repos pour tous.

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 18/08/2017