Novembre 2017

24 Nov 2017     Météo soleil 25° 

Photos : Année 2017 De Oct à fin Déc.Album « CONIL - La fresque au Rio Salado"

En passant le pont qui enjambe le rio Salado à Conil, une ferme s'étire entre la ville et la plage. La Municipalité a fait retaper le mur décrépi et peint ce grand mur de 20m de long et 4m de haut tout en blanc immaculé comme toute la ville blanche. Une fresque représentant les vaches de la ferme a été peinte par Adrian Torres un peintre-artiste local. Il a travaillé durant 5 mois quand la météo était favorable: les murs pas trop chauffés par le soleil, pas de grand vent emmenant du sable. Bref, un boulot pas du tout facile !  Nous avons eu la chance de pouvoir l'accompagner dans son travail durant tout ce temps pour prendre des photos au fur et à mesure de l'avancement des Travaux. Une véritable réussite saluée unanimement ici. Cette vieille "finca"(ferme) ainsi rénovée s'intègre magnifiquement dans un paysage déjà sublime . 

19 Nov 2017         Météo soleil 23° légère brise 20 km/h

Photos : Année 2017 De Oct à fin Déc.Album « Balade à Faro de Trafalgar "

Après les tapas-bières de midi, nous allons au faro de Trafalgar, cap historique et superbe où à eu lieu la fameuse bataille navale de Trafalgar. Nous parcourons le kilomètre à pied qui traverse les dunes pour grimper le promontoire du phare. Le point de vue est grandiose : vers le Sud on distingue bien les côtes marocaines. Vers le Nord, les plages sans fin jusqu'à Conil que l'on voit à l'horizon. La nuit il indique aux nombreux bateaux la sortie du détroit de Gibraltar, face à celui de Tanger au Maroc, distant d'une trentaine de km. Ici le vent est régulier, sans rafale. Dans la baie de Canos de la Meca, les véliplanchistes se régalent de surfer sur les vagues. Le ballet des voiles est surprenant et beau. Après s'être bien oxygéner, nous prenons le chemin du retour soit 13 km.. 

5 Nov 2017       Météo soleil 28° pas un souffle d'air (rare ici)

Photos : Année 2017 De Oct à fin Déc.Album « Gibraltar, la terre Anglaise »

Départ bonne heure, direction l'Angleterre, le Rocher de Gibraltar. Nous passons la journée autour du Rocher à sillonner les rues du village. C'est Dimanche, les grands magasins et boutiques de luxe sont fermées. donc les vagues de touristes-acheteurs sont absentes. Nous pouvons tranquillement lever la tête et détailler les belles maisons anglaises qui sont peintes avec goût. Un village normal qui vous raconte son histoire si l'on prend la peine de bien regarder autour de soi. Nous dénichons une petite boutique perdue dans un dédale de ruelles. Achat de 2 litres de Ricard à 9€ le litre.. Voilà mon stock jusqu'en Avril assuré car ma potion magique anisée n'existe pas en Andalousie comme dans bien d'autres régions espagnoles. 

Sur le chemin du retour, nous voyons un quartier coloré du nord d'Algesiras, pour le mois surprenant. Passage devant le "spot de glisse" de Tarifa avant d'aller visiter le Sanctuaire de Notre-Dame-de la Luz, la Ptronne de Tarifa, célèbre dans la région. Magnifique endroit. Des cellules individuelles permettent aux Croyants de venir reposer leur âme durant le week-end.  Photos : Année 2017 De Oct à fin Déc.Album "Notre Dame de la LUZ " 

 

3 Nov 2017          Météo couvert 24° - 17h : pluie et 18°.

Photos : Année 2017 De Oct à fin Déc.Album « Balade en bord de mer »

Ce matin, Nicole sillonne le grand marché hebdomadaire de Conil. Incroyable marché où l'on trouve de tout. Mais ceux sont les vêtements, sous-vêtements et autres qui sont à saisir. Pour ma part je porte un short hyper solide bardé de poches depuis un an : il n'a pas bougé bien que je ne suis pas du genre soigneux ! Coût 5€. Pendant ce temps je file en bord de mer pour saisir de bons moments avec mon appareil-photo. Appel téléphonique : je récupère Nicole avant de rentrer voir Caracole II et Api qui nous attend sagement.. 

 

2 Nov 2017 –      Météo soleil 25° vent 50 km/h

Photos -Année 2017 de Oct à Dec - Album " MEDINA-SIDONIA et Cementerio" 

Destination Medina-Sidonia. Village blanc, en retrait de Cadix et Chiclana, il est appuyé sur les premiers contreforts montagneux. Un point stratégique à l'époque qui permettait de contrôler l’accès à l'arrière-Pays depuis l'océan. Nous étions venu ici en 2015 en hiver, mais le vent glacial nous avez vaincu ! Cette-fois ci, nous comptons bien flâner en ville, tranquillement. Chose faite. Nous achetons des ,« Alfajores » spécialité de la ville à base de miel, amandes, farine et autres douceurs qui donnent un goût et une texture qui rendent accro ! Les fenêtres à barreaux sont typiques à Medina. A part la place d'Espagne, les reus sont étroites et les portes donnent sur de luxueux patios. 

Sur la route, un immense complexe funéraire paysagé et super arboré occupe toute une colline. C'est le lieu de sépultures pour toutes les villes environnantes. Car en bord d'océan, les cimetières sont tous pleins et très peu sont extensibles. Nous lavions remarqué ce « Cementerio » depuis 3 ans car il a une sortie spécifique sur la voie rapide. En ce « Jour des Morts » c'est vraiment le moment pour s'y arrêter. Totalement différents des cimetières français. Cela valait la peine de s'y arrêter une fois. C'est toujours très intéressant de connaître les « Usages et Coutumes » d'un autre Pays.

Nous rentrons pour 14h par Vejer de la Frontera et Conil.  

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 30/11/2017