Novembre 2016

Notre journal de bord pour partager nos aventures !!!!!

   nota : photos album "Année 2016/Andalousie/Diagonale espagnole" et "Andalousie/Conil" 

   

06 Novembre 2016   Météo : Soleil - 25°   Le Résumé 

Nous voici au terme de deux mois d’aventures  effectués en  5600 Km dont 1700 avec la caravane. (photos album Andalousie)

Tout d’abord, nous avons effectué la traversée des Pyrénées « de face » au raz de l’Andorre (Val d’Aneu) avec notre « Caracole » accrochée derrière le Kadjar. Bon choix de véhicule : Bien confortable, une sensation de confort de « routière ». En mode « traction » aucun souci avec la caravane. Ce Kadjar a passé les cols sans sourciller avec 1500Kg aux fesses. Ici, en Andalousie ouest, dans les chemins, en mode 4X4, notre Kadjar a un super comportement. Cela nous permet de voir d’autres horizons loin des circuits touristiques que nous évitons bien souvent.

Après les Pyrénées, nous avons traversé  l’Espagne, notre "Diagonale espagnole" si bien réussie. (photos Album Andalousie/Diagonale)

Enfin, depuis 6 semaines, nous avons repris nos marques, retrouvé des copains de camping, tissé des liens locaux, vu de nouvelles choses, revu des lieux enchanteurs pour nous.

Depuis ce matin, nous savons qu’il nous faut revenir en France pour effectuer nos contrôles médicaux . Cela est d’autant plus nécessaire que nous n’avons pas fait des fainéants de nos corps.  

Nous allons remonter tranquillement par la côte Méditerranéenne en repérant les campings susceptibles de nous accueillir pour l’hiver, au chaud et à l’abri du vent, entre Marbella et Mozzarone (Murcia) . Voilà, voilà !

 

           03 Novembre 2016   Météo : Soleil  bien voilé - 24°      (photos Album "Année 2016/Andalousie/Conil)

Petite balade dans les criques de Conil. Après 10 km de plage, au bout de la ville se dressent des falaises ocres, superbes.  Au pied des criques, les éboulis de rochers encadrent des plages de sable dorées à l'abri des vents. L'accés ne peut se faire que du le haut des falaises par des marches taillées dans la falaise mais bien emménagées. Parfois lors de grandes marées la plage recule suffisamment pour permettre le passage d'une crique à l'autre par les plages. Mais les rochers sont souvent recouverts de coquillages coupants, donc danger. 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 29/06/2017